L’Art Est Avant Tout Un Voyage

Pour Virginie Tison commissaire d’expositions et fondatrice d’Art-Trope, l’Art est avant tout un voyage. Son métier de coach artistique et de galeriste, consiste à accompagner au mieux et sur le long terme les artistes des Beaux-Arts comme les sculpteurs, photographes ou peintres en France et dans le monde entier pour valoriser leurs créations auprès de collectionneurs et développer leur business. Pour Virginie, la valeur de l’art n’est pas uniquement financière.

Quel est le rôle de la beauté dans nos vies ?

Le rôle de la beauté dans nos vies est à mon sens primordial : nous la recherchons en permanence. Tout ce que nous utilisons dans notre quotidien, comme par exemple nos vêtements, nos meubles et objets sont issus de créateurs.

L’art a longtemps été associé à la beauté. Toutefois son objectif premier n’est pas une recherche purement esthétique, mais la mise en forme d’un message que l’artiste veut transmettre au monde, comme un miroir qu’il propose au travers de sa technicité mais aussi de ses émotions, de ses perceptions ou encore de son positionnement, et bien entendu de sa créativité. C’est ainsi que l’art n’a pas pour objectif d’être beau, mais d’être avant tout authentique. D’autant que la définition de la beauté est propre à chacun : une œuvre d’art peut être perçue comme une réalisation majeure par certains et, pour d’autres, comme un essai.

En quoi l’art est-il si important ?

Si nous renoncions à l’art, à cette ouverture d’esprit et des sens qu’il convoque, à ces visions que seuls les créateurs peuvent nous transmettre, je pense que nous régresserions fortement, et cela aussi bien esthétiquement qu’humainement. Je dis souvent que l’art est avant tout un voyage qui relie nos sens et nos émotions, mais qui nous connecte également avec le champ des possibles. Lorsqu’on me demande ce que je fais dans la vie, je réponds souvent que je vis dans une vie parallèle où la confrontation des sens et des cultures est constructive et nous ouvre des horizons parfois réalistes, ou non palpables, ou encore complètement utopiques. Un exemple parlant avec le Street Art, qui prouve cette nécessité de créer et d’être entouré d’art en permanence.

L’art est avant tout un voyage qui relie nos sens et nos émotions, mais qui nous connecte également avec le champ des possibles.

Qu’est-ce qui fait qu’une œuvre est plus admirée qu’une autre ?

À mon sens, une œuvre sera plus admirée qu’une autre en raison de ses qualités de réalisation, mais surtout de son potentiel d’innovation. Lorsqu’on parle d’innovation, cela signifie que l’œuvre, bien qu’inscrite dans la continuité de l’histoire de l’art, n’a jamais été réalisée auparavant. Il n’est pas évident dans un premier temps de créer de telles œuvres dans la carrière d’un artiste. À ses débuts, il a besoin de chercher, de se confronter avec son moi pour ensuite atteindre le monde. C’est à partir de cet instant que l’artiste réalisera des œuvres qui feront la différence. Mon métier de coach artistique et de galeriste, consiste à l’accompagner au mieux sur le long terme pour transcrire parfaitement son message. L’art est avant tout une découverte : lorsqu’un collectionneur revient vers moi après avoir acheté une œuvre et m’explique qu’il la redécouvre chaque jour, j’ai la fierté d’avoir accompli ma mission de conseil.

Qu’est-ce qui en détermine la valeur ?

Si nous n’avions pas découvert le travail de Léonard de Vinci et si la Joconde n’était pas exposée au prestigieux musée du Louvre, il est probable qu’une autre œuvre, d’un autre artiste, aurait pris sa place. Une œuvre d’art ne prend de sens et de valeur que lorsqu’elle est renseignée, travaillée, documentée et exposée. C’est pour cette raison qu’après avoir accompagné nos artistes sur plusieurs années, il m’a paru indispensable d’ouvrir une galerie.

En ce qui concerne la valeur marchande, je distingue deux types d’œuvres. Si un collectionneur veut faire un investissement, il achètera une œuvre du second marché dont la valeur se détermine en fonction du nom de l’artiste et donc de sa cotation, qui est liée aux ventes aux enchères, mais aussi de la période de création, des expositions, de sa provenance, etc. S’il veut découvrir les artistes de demain, il se procurera plutôt une œuvre du premier marché, dont la valeur est définie par les ventes réalisées avant analyse, et bien entendu par la progression esthétique de l’artiste s’il n’a pas encore de réelle cotation.

Comment démocratiser l’accès à l’art ?

Grâce à toutes les plateformes de vente en ligne d’œuvres d’art, je pense profondément que l’accès à l’art est démocratisé. Il est rare de ne pas voir chez les gens des tableaux et/ou des photographies accrochés aux murs. Mon regret, c’est qu’ils sont peu conseillés et n’ont pas accès à une approche pédagogique qui expliquerait le travail de l’artiste et pourquoi cette œuvre les touche plus que les autres. Cet échange privilégié ne peut se faire qu’entre deux personnes qui se rencontrent réellement. Une galerie est le lieu par excellence qui permet cet échange et cet accompagnement.

Comment Art-Trope y contribue ?

Le positionnement d’Art-Trope est assez simple : nous accompagnons nos artistes sur le long terme et nous les exposons lorsqu’ils sont prêts. Il est essentiel de prendre le temps de construire la carrière d’un artiste et de l’exposer au moment opportun en fonction de l’avancée de ses œuvres. La sélection s’appuie sur l’expérience et le professionnalisme d’un comité multidisciplinaire composé de personnalités reconnues. Elle est assez drastique : sur plus de 500 demandes d’inscription, nous n’en avons finalement sélectionné qu’une petite vingtaine.

Pour une galeriste, c’est un véritable privilège d’accompagner les artistes, de les voir avancer dans leurs recherches et de transmettre ces fondamentaux essentiels aujourd’hui pour le bon développement de leur carrière, surtout avec tous ces outils technologiques pas toujours simples à apprivoiser.

Lorsque je parle de leur art et de leurs œuvres, j’utilise souvent l’analogie du voyage. Les expositions de la galerie sont une invitation à un voyage au cœur de l’univers des artistes représentés. Je propose ainsi aux amateurs désireux de commencer une collection en confiance ou aux collectionneurs confirmés de découvrir de nouveaux univers artistiques. Chacun, artiste comme collectionneur, peut compter sur une écoute attentive et bienveillante pour trouver sa place au sein de la galerie.

Article publié sur forbes.fr